Sur l’agenda 2 événements le 22 avril 2021

  • Le MAP recherche 40 délégué.e.s régionaux pour développer des SPG

    Wallonie/Bruxelles

    Un Système Participatif de Garantie (SPG) pour développer la souveraineté alimentaire et la solidarité entre producteurs et mangeurs chez vous sur votre lieu de production ?

    #NotreAssietteEnsemble #GroupeDeSoutien #Dialogue #Entraide #Amélioration #Solutions #SouverainetéAlimentaire

    Un Système Participatif de Garantie (SPG) est une alternative locale et collective aux labels traditionnels et qui implique les mangeurs.

    Sortons du clivage producteurs – consommateurs !
    Construisons notre Autonomie et notre Souveraineté Alimentaire ensemble !

    Concrètement, le paysan qui développe un SPG est accompagné et soutenu par un groupe de personnes qui s’intéressent à son métier, ses réalités, et qui veulent s’impliquer.

    Un dialogue constructif s’instaure pour améliorer les pratiques agricoles, la qualité de la production et consolider les liens entre agriculteur et citoyens.

    Le Mouvement d’Action Paysanne (MAP) lance un projet-pilote de Service d’accompagnement à la création de SPG en Wallonie et à Bruxelles.

    LE MAP RECHERCHE 40 DÉLÉGUÉ.E.S RÉGIONAUX pour développer des SPG.

    Formation assurée par le MAP.
    Défraiement pour les délégué.e.s et les paysan.ne.s, grâce au soutien financier de la Région Wallonne !

    Priorité aux paysan.ne.s et aux personnes ayant des expériences paysannes.

    Infos pratiques

    Vous avez des questions ? Vous voulez vous impliquer ?

    Plus d’infos et personne de contact : Serge Peereboom, paysan maraîcher à la Ferme Arc-en-Ciel, membre du MAP et mandaTerre pour le SPG du MAP :
    paysan.serge@yahoo.fr ou 084/44.54.47 (entre 13 et 14h ou en soirée)

    https://www.facebook.com/media/set/?vanity=MouvementActionPaysanne&set=a.2591540961122830

    Documents liés

  • Patates en colère - Webinaire

    En ligne

    La pomme de terre est une culture paysanne millénaire. Et une fierté gastronomique belge ! Mais ces dernières décennies, la culture de la pomme de terre a été dévoyée par l’agrobusiness et la mondialisation néolibérale. En Belgique, quelques industriels ont transformé la pomme de terre en une culture intensive, principalement orientée vers l’exportation de frites surgelées.

    Plusieurs enquêtes et rapports récents ont mis en évidence les impacts du modèle agro-industriel de la pomme de terre sur l’agriculture paysanne, sur l’environnement et sur la collectivité.

    Ce wébinaire vise à discuter des résultats de ces enquêtes et des enjeux de la transition agroécologique. Il présentera aussi le combat du collectif citoyen « la Nature sans Friture » qui se bat contre l’implantation d’une nouvelle méga-usine à frites de l’entreprise Clarebout Potatoes à Frameries.

    Intervenant.e.s
    - Barbara Van Dyck (Agroecology in Action) : modération
    - Manuel Eggen (FIAN/Agroecology in Action) : présentation de l’étude « Patates en colère ! »
    - Quentin Noirfalisse (Journaliste à Médor) : présentation de l’enquête « Gros sur la patate »
    - Florence Defourny (collectif la Nature sans Friture) : présentation de la lutte citoyenne contre le projet d’usine de Clarebout à Frameries

    Infos pratiques


    Documents liés

Top